Link spam update : et une nouvelle mise à jour Google sur les backlinks

Google confirme son dynamisme du moment en matière de mise à jour. Après les mises à jour concernant temps de chargement des pages et le Core Update, de Juin dernier et du début de mois de Juillet, Google annonce une nouvelle mise à jour de son algorithme. Celle ci concerne le netlinking et les backlinks. Google revient sur un terrain bien connu des SEO et s’attaque de nouveaux aux liens entrants : le nerf de la guerre en SEO. Contrairement aux précédentes mises à jour, celle-ci n’a pas été annoncé préalablement. Il est encore trop tôt pour tirer des enseignements. Mais son annonce et les quelques mots de Google nous apporte des enseignements. Faisons-le point sur cette “link spam update”, le netlinking et les impacts potentiels de la mise à jour.

 

Link spam update du 26 juillet : de quoi s’agit-il ?

Cette mise à jour a été communiqué par Google sur son blog Google Search Console, par Duy Nguyen Search Quality Analyst chez Google, En quelques phrases, Google explique vouloir dévaloriser les liens d’affiliations et sponsorisés sans mention particulière. En effet, le moteur a introduit en septembre 2019 des nouvelles mentions spécialement conçues pour ce type de site. En d’autres termes et plus précis, il a demandé aux sites d’ajouter des attributs dans les codes “a href” des liens.

  • Pour les liens d’affilation et sponsorisés, l’attribut est rel=”sponsored”
  • Les liens doivent être marqué par l’attribut est rel=”nofollow” indiquant à Google de ne pas suivre le lien et attribuer de puissance SEO

Ces attributs sont des éléments permettant à Google de comprendre qu’il s’agit de liens commerciaux. Le moteur cherche donc à dévaloriser leur impact de sorte à éviter la prolifération de sites de spam de mauvaises qualité. Ces sites dont la vocation est l’affiliation et la vente de liens sponsorisés.

C’est aussi simple que cela. Google cherche donc à s’attaquer aux liens sponsorisés dans son ensemble.

La mise à jour devrait être déployé pendant 15 jours soit jusqu’aux environs du 10 août 2021.

Google prévient : les sites ne respectant pas ces attributs pourraient voire leur visibilité baisser, soit par une action “automatique” de l’algorithme”, soit par une action manuelle d’un spécialiste Google.

Google présent ci-dessous un schéma de liens d’affiliation provenant de sites vers un eShop

 

linkspam-blog-affiliate-9798655
Schéma de liens d’affiliation publié sur le blog Google Search Crentral

 

Analyse de la mise à jour Link spam update

L’importance du netlinking

Si Google envoie une mise à jour concernant le netlinking, c’est qu’il se concentre réellement sur le sujet. Ce n’est pas nouveau, car depuis la mise à jour de Google Pinguin en 2012, nous savons que le spam netlinking a moins d’impacts. Il faut dire que les pratiques de spam étaient monnaie courante et qu’elles marchaient. J’ai connu cette époque. Des pratiques dites “black hat” sont d’ailleurs toujours en vigueur. Car plus Google installe des obstacles, plus une partie de la communauté va chercher à les contourner.

Toutefois, cela indique que le netlinking produit encore des effets très importants sur le positionnement des mots clés. Ce n’est pas une surprise. Mais face aux nombreuses polémiques et interrogation autour de la pertinence du netlinking, nous avons une réponse franche et nette. Dans sa note, Google affirme :

Les liens sont l’un des moyens utilisés par Google pour comprendre quel contenu peut être utile aux internautes. Ils peuvent être bénéfiques pour les sites, à condition qu’ils soient bien mérités.

Tout est dit !

Des revenus qui échappent à Google

Google affirme clairement qu’il n’est pas interdit de faire des liens. Il n’est d’ailleurs pas interdit de vivre de la monétisation de son site grâce à des liens. Il demande juste à ce que ces derniers soient “flaggués”. Ils cherchent donc à les repérer et les contrôler.

Cette tentative produit inévitablement des méfiances de la part de propriétaires de sites et webmaster. Il est vrai que ce genre d’annonces peut faire peur et limiter les ardeurs de certains professionnels du web. La stratégie de Google dans ce cas serait d’éviter les pratiques d’échanges de liens (achat et vente de liens) au profit d’achat de liens sponsorisés à travers à Google Ads.

Google Ads représente une grande part des revenus de Google. La firme a dont aucun intérêt à ce que des annonceurs dépensent du budget dans des liens, et non dans des annonces publicitaires. Cela est d’autant plus vrai pour l’affiliation qui met d’ailleurs souvent à l’honneur le concurrent Amazon. Amazon, concurrent dans les recherches commerciales et de Google Shopping notamment (bien que le géant de l’e-commerce détient aussi un programme publicitaire).

En effet les sites d’affiliation ont pour vocation d’attirer des internautes pour les faire acheter des produits sur Amazon, la plus part des cas. On parle de sites MFA (Made For Amazon). Ces genres de sites prolifèrent et sont notamment portée par des SEO à la recherche de revenus.

Il n’est d’ailleurs encore une fois pas interdit de faire de l’affiliation. Des sites d’affiliation peuvent être réellement efficace et pertinent. Par exemple nombreux d’entre eux sont des guides qui permettent de mieux choisir leur produit. D’autres sont devenus des vrais sites officiels, notamment concernant de l’affiliation vers des produits Ebay. Un autre exemple. Un site marchant peut très bien lancer un programme d’affiliation pour générer des revenus complémentaires et recruter un réseau de revendeur.

Ce qui poste problème à Google, c’est que cela ne respecte pas ses consignes aux webmaster dont la vocation est de favoriser la création de liens naturels sans contrepartie financière.

 

Quels sont les premiers impacts de la mise jour Google du 26 juillet 2021 ?

Du côté de la météo des SERP, il est encore tôt pour tirer des conclusions. D’autant plus que la MAJ devrait diffuser pendant 15 jours pour être complète. Cependant, à première vu, pas de grand changement sur les pages de résultats.

L’outil Sensor de SEM Rush ne montre pas de grandes influences :

SEM Rush Sensort, Volatilité des SERP, page de résultats de Google, 26 juillet 2021

 

SEM Rush Sensort, Volatilité des SERP, page de résultats de Google, 30 derniers jours juin juillet 2021

 

Un autre outil connu est celui la société aux origines dannoises AccuRanker

Volatilité des SERP avec Accu Ranker, link spam update 26 juillet 2021

 

Nous pouvons établir qu’il n’y a globalement pas d’impact dans l’immédiat. Je continue de suivre les évolutions et vous tiendra informé.

Il peut tout de même avoir des changement inexpliqués dans les positions de mots clés ou des pages. Si cela est les cas, n’hésitez pas à nous en faire part. C’est toujours intéressant de croiser nos expériences.

 

Quels types de sites risquent d’être touché par la Link spam update ?

Les sites sont clairement identifié par Google. Il s’agit des sites :

  • site d’affiliation (particulièrement Amazon mais pas que)
  • site de vente de liens
  • site d’achat de liens

Les sites d’affiliations représentent une perte en chiffre d’affaires. Bien que certains sont très bien conçus, d’autres laissent vraiment à désirer. Et se présente comme de vrais sites de spam. Des techniques plus avancé existent comme le cloacking permettant de montrer une versions aux internautes et une autres, moins attrayante mais bien développées, aux robots de Google.

Les sites de ventes de liens sont en fort développement ces 3 dernières années. Ils ne sont pas nouveaux, mais se sont fortement développés à travers l’augmentation des plateformes de ventes de liens, notamment discount. Là encore, tous les sites ne sont pas logés à la même enseigne. Certain vendent des liens sur tous les articles. D’autres sont plus subtiles et vendent des liens uniquement lorsque les sujets sont pertinents. Concentrez-vous plutôt vers des plateformes mettant en relation avec des sites détenant une vraie audience. Les liens seront plus chers, mais plus efficaces et rentables.

Mais ce n’est pas tout. Google ne le dit pas dans son communiqué. Mais un site dont le netlinking (profil de lien donc), est constitué quasi exclusivement de liens provenant de spots (sites dont la vocation est de vendre des liens, souvent organisé dans des PBN), peut également être touché par une action de Google.

 

Que risque t-on avec la Link spam Update de Google ?

Il existe 2 niveaux de risque :

Être pénalisé par Google et voir la visibilité de sont réduite voire disparaitre de Google. Cette première hypothèse est peu probable. Sauf si vous avez eu la main lourde sur les liens d’affiliation et que vous avez couplé votre SEO avec des actions black hat.

Avoir des liens sans puissance. Google le dit depuis plusieurs années. Les liens qu’ils estiment spammy ne font pas forcément l’objet d’une pénalité Google. C’est très intelligent de la part du moteur. Ce serait trop évident et facile à identifier. Et corriger, pour mieux recommencer. Google laisse donc les acheteurs dépenser du budget qui n’aura pas d’impacts positifs. Soit un argument pour se tourner vers du Google Ads.

 

Comment ne pas être touché par la Link spam Update de Google ?

Si vous faites de l’affiliation, ou si vous vendez des liens, restez discret. Il n’est pas nécessaire d’annoncer de partout sur le web que vous avez un site d’affiliation. Notamment sur les réseaux sociaux. Cela attirera moins l’attention de Google voire des potentiels dénonciateurs.

L’ajout des attributs “sponsored” comme il le conseil est une façon de se protéger. Cependant cela signifie aussi que vous flagguez vos sites et limitez la portée de vos liens.

 

Comment réagir si je suis touché par la Link spam update ?

Comme pour toute mise à jour : don’t panic. Ne vous en prenez pas à vos équipes, partenaires, agence SEO, freelance ou vous-même. Dans un premier temps, allez dans la Search Consolé et vérifiez si vous n’avez pas reçu de message. Si c’est le cas, vous recevrez d’ailleurs une notification par email sur le compte rattaché à votre Google Search Console.

Dans un deuxième temps vérifiez que d’autres facteurs n’expliquent pas une baisse soudaine des résultats. Comme par exemple du contenu dupliqué avec d’autres sites. La perte de backlinks. La suppression de pages sur votre site…

Si aucune raison est trouvée, concentrez-vous sur le plus important en SEO. Faites du contenu. Et des bons liens.

Dirigez-vous vers un expert SEO qui pourra faire un audit SEO de votre site. N’hésitez pas à me contacter si vous pensez être touché par la link spam update du 26 juillet 2021.

Nicolas Dugnas

Créateur du blog Tendances SEO, expert en référencement et en marketing digital.