Test SEO : quels liens internes sont pris en compte pour le SEO ?

Liens internes - maillage prise en compte par Google

L’optimisation des liens internes est une étape généralement acceptée et facilement réalisable. Cependant je remarque que de nombreux sites ont tendance à abuser des liens et d’en créer des dizaines. De sorte à ce que la page ressemble à une collection de liens bleus hypertextes. Et pourtant la quantité de liens n’est pas un facteur de pertinence pour le référencement. Je me rends compte que c’est une information très souvent ignorée, même des professionnels, comme j’ai pu le constaté. Je vous propose de vérifier l’information par un petit test réalisé sur des sites anonymes, créés pour le test et sans netlinking. Nous comment Google interprète différents types d’ancres et leur impact sur les pages de destination.

Test 1 : deux ancres différentes pointant vers la même URL
Test 2 : une ancre et un attribut ALT poitant vers la même URL
Test 3 : le cas des liens en « display : none »
Test 4 : le cas des liens en Javascript ?

Cas 1 : deux ancres différentes pointant vers la même URL

La page liée ressort sur l’ancre du premier lien. Elle ne ressort pas avec l’ancre du 2e lien bien qu’il apparaît dans le code source. Si sur une page 2 liens pointent vers la même page, seul le premier lien sera pris en compte pour le SEO. Démonstration de la logique Google pour les liens internes.

Cas 2 : une ancre et un attribut ALT poitant vers la même URL

La page liée ressort aussi bien avec l’ancre que l’attribut ALT. Google prend bien en compte les deux expressions clés différentes. Contrairement au premier cas, Google prend bien dans ce cas les 2 informations. Il prend en compte les 2 indicateurs comme réel facteur de pertinence, alors que la répétition de liens n’est pas encouragée.

Test 3 : le cas des liens en « display : none »

Par définition on pourrait penser que Google ne donne pas d’importance au « display : none » et qu’il ne le lit pas. Certains ont tenté de masqué le référencement, ou faire du référencement sans que ce soit trop visible. Google a préparé sa défense en ne prenant pas en compte l’ancre de lien. Par contre, si vous tapez les mots clés dans Google, vous verrez qu’une page ressort quand même : la page où le lien est placé. Cependant la page lié n’est pas indiqué. Ainsi la création de « display : none » n’est pas conseillé.

Test 4 : le cas des liens en Javascript ?

Le Javascript est de plus en plus utilisé par les développeurs pour son aspect dynamique. Le langage répond bien aux besoins des utilisateurs et permet de gagner du temps. Cependant c’est une ressource supplémentaire que Google doit prendre en compte, alors qu’il préfère le code HTML pure et simple. Face à l’utilisation de ce code Google a réalisé d’important effort pour le lire et le comprendre. Cependant il reste d’usage de penser qu’un lien en Javascript a moins de poids qu’un lien classique. Et c’est faux, car Google indexe correctement les liens en Javascript. Dans notre test l’ancre ressort bien sur la page liée.

Test SEO : quels liens internes sont pris en compte pour le SEO ?
4.2 - 84% - 5 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.