Les qualités à détenir pour faire du référencement

Les qualités pour faire du référencement

Beaucoup sont ceux qui se lancent dans le référencement. Soit par nécessité, car il est indispensable pour la visibilité d’un site, soit par curiosité. Cependant, très peu connaisse les particularités de la fonction de référenceur. Il est très facile d’accéder à de nombreuses sources d’informations. Le web en regorge et la littérature sur le sujet s’est fortement développée. En revanche, comment savoir que l’information est fiable, objective et à jour. En effet, le référencement n’est pas une science exacte, d’autant plus qu’il est induit par les règles de Google, en évolution quasi-permanente, et par les environnements externes et internes. Cet article à pour but de clarifier le référencement, et de vous apprendre les fondamentaux pour bien démarrer.

La particularité du référencement dans le milieu du web

En référencement vous trouverez beaucoup de sujets relatifs à la technique ou au développement web. Or, il ne s’agit pas d’être un bon développeur pour être un bon référenceur. La difficulté du référencement, c’est qu’il met en corrélation 3 métiers du web qui étaient jusqu’à alors bien distingués : le développement web, le marketing et la rédaction. Il n’est pas nécessaire de maîtriser l’ensemble des métiers, mais de savoir quels sont leur rôle dans le référencement.

Le référencement se décompose en 3 parties

Le référencement peut être décomposé en 3 parties :

1. La partie technique

Un minimum de connaissance peut s’avérer utile. Il s’agit de reconnaître les balises importantes dans le code d’un site, comme par exemples très rapidement les balises « Title » ou « Meta Description », et de connaitre quelques règles fondamentales : le contenu du site doit être structuré en sous partie, les mots clés importants doivent être indiquéx par des balises « Strong » « strong » et non être mis en gras (l’effet visuel est le même mais le résultat en référencement est différent). Les plus aguerrie au développement peuvent créer un code spécifique, comme des scripts, et se serve du développement dynamique en langage Php.

2. La partie rédactionnelle

Cela constitue le quotidien du référenceur. Avant tout, le référenceur est un bon rédacteur. Si vous vous mettez au référencement, vous allez passer du temps à rédiger :

  • Rédiger le texte de votre site
  • Rédiger des messages sur les réseaux sociaux
  • Rédiger des articles de blog, des cas clients…

La logique est que pour référencer votre site, Google à besoin de contenu. Le contenu correspond au texte, aux images et aux liens. Ainsi, plus vous fournirez de contenu, mieux ce sera. Bien sûr, il va de soit que ce contenu doit être de qualité, et ne doit pas être seulement pensé pour Google. Ce seront vos visiteurs, vos lecteurs, qui définiront votre succès. Si votre contenu leur plait ils sauront le mettre en valeur. Ainsi il faut à la fois écrire pour Google et pour vos visiteurs.

3. La partie marketing

Un contenu de qualité répond aux critères suivants :

Original : il ne doit pas être une copie d’un texte déjà existant

Lisible : il doit être compréhensible et ne pas correspondre à une suite de mots clés dans le but d’améliorer artificiellement votre référencement (cette technique est largement sanctionné par Google).

Attractif : aussi bien sur le fond que sur la forme, plus votre contenu est attractif, mieux il sera référencé.

Une fois que vous avez rédigé votre contenu de qualité, l’étape suivante consiste à obtenir des points de reconnaissances : des liens de sites externes pointant vers votre site. Ce travail va de pair avec le travail de rédaction. L’obtention de liens externes est le critère le plus important pour Google.

Les qualités fondamentales du référenceur

Analytique

Vous avez rédigé votre contenu. Par sa qualité, vous avez obtenu des liens de sites externes. Maintenant, il faut mesurer le trafic de votre site et les sources de provenance. Pour cela, il vous faudra utiliser Google Analytics. C’est un outil gratuit, mis à notre disposition par Google, qui permet de connaître de nombreuses statistiques sur son site. C’est un outil puissant qui peut sembler compliqué. Il existe environ 200 variables de mesures, les possibilités de calculs sont très grandes. Pour faciliter son utilisation et s’en servir effacement, les clés sont de savoir ce qu’on veut y chercher avant même d’y aller, puis de noter des évolutions.

Ainsi, je vous conseil d’élaborer votre propre tableau de bord. Par exemple, avec dans une colonne les éléments à contrôler : le nombre de visiteurs, les sources de visite et le temps passé. Puis dans une autre colonne les données correspondante que vous recopiez de Google analytics. Il n’est pas nécessaire d’y aller tous les jours (sauf dans le cas d’un site E-commerce réalisant des dizaines de ventes ou plus par jours). Une fois par semaine et suffisant, et permet de contrôler l’évolution d’une semaine à l’autre.

Ce qui est important dans l’analyse, ce n’est pas la connaissance de Google Analytics, mais votre capacité à savoir quelle information vous sera utile.

Rigoureux (euse)

Finalement, je viens de décrire 3 grandes étapes qui distinguent les tâches du référenceur : la rédaction, la mise en valeur du texte avec la recherche de liens, et l’analyse des statistiques.

Ce n’est pas totalement fini. Car les informations recueillies dans la dernière étape vous emmènera à modifier votre contenu, à l’adapter et à le corriger. Par ailleurs, le besoin de rédaction demandé par le référencement fait que ces 3 étapes constituent un cycle, car il en dépendra de la qualité de votre référencement. Ainsi faire preuve de rigueur dans la rédaction et l’analyse sera votre prochaine qualité.

Les qualités à détenir pour faire du référencement
5 - 100% - 2 votes
9 thoughts on “Les qualités à détenir pour faire du référencement
  1. J’avoue que c’est un très bon article j’ai bien aimé cette partie de l’article : Le référencement se décompose en 3 parties : technique, rédactionnelle, Marketing c’est la première fois que je constate qu’on peut décomposer le référencement en 3 parties… et c’est normalement logique.

  2. Bonjour,
    Merci de votre article qui éclaire un peu le brouillard où se trouve un béotien en terme de référencement. Quand on maitrise déjà nombre de méthodes techniques et outils pour exercer un des plus vieux métiers du monde (comme c’est mon cas) et que l’on se propose de faire profiter le plus grand nombre de ses lumières en proposant un flux d’informationS à ses relations, contacts, clients (ce qui est encore mon cas) … la question se pose rapidement du référencement pour élargir le panel de gens qui peuvent profiter du travail fait.
    Pas facile dans ce grand monde (moderne) hostile de s’y retrouver et de s’approprier les éléments que vous décrivez dans votre article :):) mais la logique est simple et avec un peu de persévérance les progrès arrivent vite … merci de vos lumières … quoique générales, elles sont utiles ! (mais ne sommes nous pas tous des cas particuliers !)
    Si vous voulez voir le résultat d’une lecture attentive de votre article, n’hésitez pas à visiter le site et le blog : http://www.dubitare.fr
    Cordialement
    Olivier CHAILLOT

  3. Excellent article qui résume bien le job d’un référenceur ! Il est clair que 3 jobs se sont regroupés en 1 maintenant et qu’il faut donc être méticuleux et ordonné pour faire un boulot propre de SEO.
    Merci pour la contribution.

  4. Bonjour. Vous pouvez enregistrer mon flux RSS, cependant celui ci ne fonctionne pas et je suis en train de chercher une solution. Aussi en attendant je vous invite à suivre l’actualité du blog sur les réseaux sociaux, que ce soit Facebook, Twitter ou Google plus, tous les articles y sont reliés.
    Merci pour votre demande.

  5. CQFD, très peu de littérature sur le sujet et il n’est jamais trop tard pour bien faire, tu as bien abordé les différents aspects (3) techniques et je te rejoins sur la rigueur nécessaire pour être un référenceur de qualité et attends toujours ton blog dans blogueurama 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.