Les 4 critères les plus importants du référencement naturel

Comme je me rends compte que les lecteurs de ce blog découvrent en majorité le référencement, j’ai décidé de leur donner de bonnes bases, d’où le sujet de cet article. De plus, je me suis aussi aperçu que de nombreux habitués, et même expérimentés, débattent parfois sur les critères les plus importants du référencement. C’est ainsi que cet article profite à tous et permet de prendre du recule pour mieux s’atteler à la tache.

Le contenu #1

Dès lors qu’on ouvre un livre ou une page web sur l’apprentissage du référencement, on trouve toujours dans les premières lignes l’expression « content is king ». En effet, le contenu est roi, il est l’élément central de votre site. C’est dans ce vivier que Google cherchera les mots clés que vous aurez placé. Par définition, par contenu j’entends le texte et les images. Vous comprenez donc la logique de mon raisonnement, sans contenus il ne peut pas y avoir de référencement. Par ailleurs, les moteurs de recherche en sont très demandeurs. Mais pas de n’importe lequel, de contenu unique (qui n’est pas dupliqué), et de contenu de qualité (sujet original, mots clés pertinents). Le choix des mots clés que vous ferez sera donc déterminant dans la réussite de ce premier critère, pour le plus grand bonheur de vos visiteurs, qui trouverons du contenu de qualité.

La structure #2

Après le contenu, place à sa structure. La structure d’une page permet d’optimiser votre contenu et de le hiérarchiser par ordre d’importance. La structure vous permet de guider Google dans la visite de votre site. Pour en avoir une vision concrète, vous pouvez à l’aide des webmaster tools visualiser comment le moteur voit votre page. L’affichage ne prend pas en compte le design, mais seul le texte. Et ainsi, Google parcours votre texte du haut vers le bas, soit du plus important au moins important.

Reprenons les étapes. Pour optimiser votre page (prenons l’exemple d’une page et non d’un site), il vous faut écrire votre contenu. Pour cela, déterminer des mots clés importants représentatifs du sujet de votre page, entre 5 et 10, voire plus à votre convenance. Vous venez donc de définir un champ sémantique, que vous devrez répartir sur votre page. Partons du haut vers le bas :

L’URL

Vous pouvez indiquer les mots clés dès l’url. Par exemple pour cette page l’url est  » http://www.tendances-seo.com/2013/01/28/4-criteres-importants-referencement-naturel « .

La structure « hn »

Votre page doit être constitué de titres. Le premier, le plus important doit être écrit entre 2 balises <h1> </h1>. Pour les sous titres, ce sera <h2> </h2>, et ainsi de suite jusqu’à 6 niveaux. Le texte entre chaque titre sera lui entre les balises <p> </p>.

Les mots en « gras »

Les mots en « gras », bien entre guillemets, indique au moteur les mots importants. Ils apparaissent donc en gras, mais en vérité ce n’est pas pour le style ou le design. C’est bel et bien pour indiquer au moteur les mots importants. Pour cela, indiquez les entre 2 balises <strong> </strong>. L’erreur ici consiste à écrire une balise <b>, ou d’utiliser les CSS, pour non pas indiquer un mot important mais juste un effet de gras. Je pense que vous avez compris la subtilité et l’intérêt.

Les liens internes

Les liens que vous ferez entre page sont importants, car ils indiqueront à Google le chemin qu’il doit continuer de suivre.

Pour organiser vos pages, il vous faudra placer les plus importantes dans les liens que le moteur trouvera en premier.

Les liens externes, ou les back links #3

Avec le contenu et la structure, vous vous êtes occupés de votre site. On parle d’optimisation « on-site ». Elle est, vous l’avez compris fondamental. C’est la base qui va conditionner ce qui suit maintenant pour les ciritères 3 et 4: l’optimisation « off-site » Les liens sont le critère le plus fort du référencement. Google ne cesse de nous dire de travailler ces liens plutôt que d’autres choses. Un lien externe est le lien indiqué par un autre site qui redirige, nous disons en terme professionnel qui pointe, vers votre page. Vous êtes donc cité, ce qui signifie que vous avez du contenu de qualité.

Google appréciera et vous le fera savoir. Ces liens sont difficiles à obtenir, et vous rentrez ici dans une autre dimension du SEO. Vous trouverez dans ce blog un article détaillant l’importance de ces liens. Comme je l’indique dans l’article relié dans le lien précédant, une dizaine suffisent. Dans les débuts du SEO, les référenceurs soumettez leur sites à des annuaires sur le web, qui mécaniquement leur faisaient un lien externe. Google considère maintenant clairement et officiellement cette pratique comme non naturelle et sanctionnera. Vous aurez pour votre part une démarche plus professionnel et marketing : création de partenariats utiles et de qualité, démarchage d’autres site, co-écriture… C’est l’occasion aussi de faire part de votre créativité.

Les réseaux sociaux #4

Comme souvent dans les sujets du référencement, les derniers ne sont pas les moins importants (last but not least!). En effet, les réseaux méritent un blog à eux seuls. Leur rôle à considérablement changé au cours de ces 3 dernières années, tellement qu’on prédit qu’ils peuvent prendre le pouvoir sur Google… En effet, ils sont le relais de votre contenu, le lieu de rencontre de vos visiteurs et la place où peut se jouer votre réputation. Le référencement devient donc collaboratif, il dépend des autres. Ainsi, le but est ici d’attirer une communauté sur vos pages de réseaux sociaux, facebook, twitter, google plus ou autres, pour les intéresser et les fidéliser. Cela revient à animer votre communauté, par des informations, des jeux ou tout autre moyen qui sort de votre créativité. Car bien que gérer les médias sociaux soit difficile, seul la créativité fonctionne.

Pour conclure

Ces 4 critères les plus importants définissent au final 4 étapes. En effet, en les réalisant les unes après les autres, vous devrez arriver à obtenir un bon positionnement et des conversions satisfaisantes. Très vite, vous découvrirez qu’il existe de nombreux moyen de réaliser rapidement ces étapes, avec des méthodes non naturel. Pour le contenu, c’est des mots clés répétés (le nombre d’occurrence n’est plus pris en compte par Google), des balises <hn> trop longues (n’oubliez pas que ce doit être des titres), des liens externes entre vos propres sites… enfin tout ce qui est « sur-optimisé », en utilisant les propres mots de Google. Le référencement est avant tout du travail manuel. Tous ces critères sont très important, n’en sous-estimez aucun et ne confondez pas vitesse et précipitation.

Je profite de cette occasion pour vous remercier, visiteuses/visiteurs et lectrices/lecteurs de mon blog, ainsi que les membres de mes réseaux sociaux, dont avec qui j’ai pu m’entretenir pour certain, et recevoir des mots d’encouragements.

RelatedPost

3 thoughts on “Les 4 critères les plus importants du référencement naturel
  1. Merci beaucoup pour cet article! j’apprend le référencement pour optimiser le site web de l’entreprise familiale et au milieu de dizaine et dizaine d’infos sur le SEO qui me submergeaient à ne plus savoir où en donner de la tête je trouve enfin un article simple et compréhensible qui fixe les bases à suivre.

  2. Article bien écrit et bien ficelé Nicolas et je t’en félicite. J’eusses aimé l’écrire celui-là car il traite au fond de la SEO pré-requise pour référencer son site dans de bonne conditions et en mettant toutes les chances de son côté.

    Bien sur, comme toujours il n’est pas évident d’appliquer toutes les recommandations, d’autant moins si l’on utilise des CMS et que l’on n’es pas programmeur pour aller retoucher le code source mais dans la mesure du possible, je recommande à tous les créateurs de site de suivre au plus près de la lettre tes recommandations.

    Allé un petit +1 dans G+ pour la peine 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.