04 65 87 68 20 - De 9h à 18h du lundi au vendredi contact@tendances-seo.com

[ad_1]

Pierre-Loic-Assayag

Scrow: Une conjonction de «scale» et «grow», qui est un mot que j’ai inventé pour parler de la valeur de la technologie lorsqu’il s’agit de renforcer l’impact du marketing d’influence B2B.

Lorsque les spécialistes du marketing B2B réfléchissent à la manière de «scrow» le succès de leur marketing d’influence, ils commencent souvent par regarder au-delà des feuilles de calcul, des modèles transactionnels à des modèles d’influence plus axés sur les relations. Pour soutenir ces efforts, ils recherchent souvent des plateformes de marketing d’influence.

Il y a beaucoup à découvrir pour comprendre le rôle que joue la technologie dans l’identification, l’engagement, la mise en œuvre et la mesure des collaborations d’influenceurs. Heureusement pour nous, dans ce 7ème épisode d’Inside Influence, nous accueillons Pierre-Loïc Assayag, PDG et fondateur de Traackr, pour partager ses expériences ainsi que quelques statistiques pertinentes du rapport 2020 State of B2B Influencer Marketing Report sur la façon dont les spécialistes du marketing B2B utilisent la technologie ( ou pas) pour leurs programmes de marketing d’influence.

Dans ce 7ème épisode d’Inside Influence, Pierre-Loic et moi parlons de:

  • Marketing d’influence en 2008 et 2021
  • Analyse de rentabilisation du marketing d’influence B2B à l’ère de la pandémie
  • Options d’exploration, de marche et d’exécution pour les logiciels de marketing d’influence
  • Succès du marketing d’influence: s’agit-il du logiciel ou de la technologie marketing?
  • Compétences nécessaires pour maximiser le retour sur investissement de la plateforme de marketing d’influence
  • Comment le logiciel de marketing d’influence permet un engagement toujours actif des influenceurs
  • Nouvelles mises à jour de Traackr
  • L’avenir de la technologie de marketing d’influence et de l’intégration martech
  • Comment les marques B2B peuvent justifier des leaders de marketing d’influence internes dédiés

Voici quelques faits saillants sur ces sujets avec l’interview vidéo complète intégrée ci-dessous.

Selon vous, quelle est l’analyse de rentabilisation des marques B2B engagées dans le marketing d’influence dans notre environnement actuel?

Pierre-Loic: Alors d’abord et avant tout, je dirais: “Qu’est-ce que tu as d’autre?” Si vous regardez les outils disponibles pour un marketeur B2B et que vous les appliquez dans le contexte d’une pandémie où les gens ne sont pas autorisés à se déplacer pour se rendre à des événements, qu’il s’agisse de petites salles ou de grandes salles, où tout un tas d’autres les activités hors ligne que nous utilisons pour effectuer régulièrement ont tout simplement disparu, ces outils ne sont plus disponibles. Ainsi, à bien des égards, il ne vous reste que les outils numériques. Ce qui a toujours fonctionné, c’est le marketing d’influence. J’inclurais également des choses comme les relations publiques et les relations avec les analystes, car ce sont toutes des versions du marketing d’influence. Et votre propre contenu.

Vous avez besoin d’une communauté de personnes qui sont là pour amplifier (votre voix) et la complimenter. C’est du marketing d’influence. @pierreloic

En d’autres termes, de quoi avez-vous besoin pour réussir? Vous avez besoin de votre voix et de cette voix pour avoir une personnalité, pour avoir un message que vous donnez pour communiquer. Et vous avez besoin d’une communauté de personnes qui soient là pour l’amplifier et la compléter. C’est du marketing d’influence.

La pandémie et la pression sur les budgets des entreprises… oblige vraiment tout le monde à faire face à la musique et à arrêter de se concentrer sur des mesures vaniteuses et à se concentrer sur les résultats. @pierreloic

Il n’y a pas eu de meilleur moment pour le marketing d’influence. Si quoi que ce soit, la pandémie et la pression sur les budgets dans les entreprises B2B et B2C, je trouve personnellement extrêmement utile car cela oblige vraiment tout le monde à faire face à la musique et à arrêter de se concentrer sur des métriques vaniteuses et à se concentrer sur les résultats. Cela fait longtemps et je suis heureux que nous soyons ici de ce point de vue.

Quelles sont certaines des principales tendances que vous voyez avec les marques B2B dans la façon dont elles font évoluer l’utilisation du marketing d’influence?

Pierre-Loic: Je dirais que 2020 et la crise des coronavirus étaient une approximation de choses qui étaient déjà en route et qui se sont vraiment accélérées.

Nous avons vu beaucoup plus de partenariats à long terme se former entre les influenceurs et les marques qu’auparavant. @pierreloic

Le premier est le passage du marketing d’influence tactique transactionnel à des relations relationnelles et plus anciennes. Nous avons vu beaucoup plus de partenariats à long terme se former entre les influenceurs et les marques qu’auparavant. On se concentre beaucoup moins uniquement sur les campagnes. C’est une tendance qui existait auparavant, mais elle a vraiment été mise au point.

Celui qui transcende vraiment le marketing d’influence est cette idée d’achats axés sur les valeurs. Dans le monde B2C, cela se passe beaucoup depuis un certain temps maintenant. Vous avez vu les publicités Nike d’il y a deux ans avec Kapernick. Mais maintenant, de nombreuses marques ont commencé à défendre quelque chose. Dans le monde B2C, c’est une tendance qui s’est accélérée, mais qui existait auparavant. Pour le B2B, c’est quelque peu nouveau.

Certains mouvements sociaux de 2020 ont vraiment mis l’accent sur la notion d’objectif de marque et sur l’importance de celle-ci pour guider leur décision, pour interagir avec les employés, les partenaires, les influenceurs, etc. Cette tendance touche également le marketing d’influence car le seul la façon dont cela fonctionne est de savoir s’il est perçu comme étant authentique pour votre communauté. La façon dont vous pouvez obtenir ce sceau d’approbation passe par votre communauté d’influenceurs.

Notre étude a révélé que 50% des spécialistes du marketing les plus performants utilisent des logiciels de marketing d’influence contre seulement 25% des moins performants. S’agit-il d’un logiciel de marketing d’influence en soi ou s’agit-il davantage de la capacité globale d’une entreprise à utiliser la technologie dans un mix marketing intégré?

Pierre-Loic: Je pense que vous avez besoin de la technologie afin d’exploiter la quantité de données dont vous avez besoin et de la mélanger avec vos autres ensembles de données afin de déterminer vos meilleures pratiques. Nous prônons le marketing d’influence basé sur les données depuis à peu près une décennie maintenant. Il est vraiment important que les entreprises commencent à s’immerger dans la richesse des données afin d’apprendre leurs meilleures pratiques.

Je suis vraiment curieux de connaître les 50% restants, s’ils n’y ont pas accès. Je ne sais pas comment vous y accédez manuellement. Cela dit, je ne suis pas sûr que ce soit quelque chose de spécial dans les logiciels de marketing d’influence. Je pense que cela a davantage à voir avec une relation entre une entreprise et son utilisation de la technologie et de la technologie marketing.

En fin de compte, le succès à grande échelle ne se produit que lorsque vous disposez d’un logiciel qui alimente votre marketing d’influence, que vous pouvez connecter avec vos autres ensembles de données. @pierreloic

En fin de compte, le succès à grande échelle n’arrive que lorsque vous avez un logiciel qui alimente votre marketing d’influence, que vous pouvez vous connecter avec vos autres ensembles de données côté CRM, etc. C’est vrai à tous les niveaux. C’est vrai à des fins de reporting. C’est également vrai dans la façon dont vous construisez vos modèles d’attribution marketing.

À très petite échelle, vous pouvez faire tout cela manuellement. Ce n’est pas si grave, mais dès que vous commencez à voir un signe de succès à cette très petite échelle, vous devrez vous équiper. Pas seulement avec un logiciel de marketing d’influence, mais avec la possibilité de commencer à fusionner vos ensembles de données.

Pour cela, vous disposez d’une technologie avec laquelle vous pouvez vous connecter comme vous le faites avec un Traackr, mais vous avez également besoin des compétences de personnes capables de créer ces tableaux de bord, de créer ces lacs de données, dont ils récupèrent les données via des modèles d’attribution. . Il y a donc une couche de complexité qui va avec le monde dans lequel nous vivons. Au lieu de détourner ou de détourner cette complexité, mon conseil serait de l’accepter.

Dans notre recherche, nous avons constaté que 60% des entreprises exécutant des programmes d’influence toujours actifs ont eu beaucoup de succès contre seulement 5% qui font des campagnes périodiques ou intermittentes. Quel rôle joue le logiciel de marketing d’influence dans une approche Always-On?

Pierre-Loic: Bonne question. Le logiciel joue vraiment deux rôles et vous avez absolument raison sur la statistique. Je ne suis pas surpris des résultats que vous avez trouvés. Nous avons le même type de données qui montrent que la réponse d’un public d’influenceurs est fonction de l’authenticité du message de l’influenceur, ce qui reflète lui-même la durée du partenariat.

La réponse d’un public d’influenceurs est fonction de l’authenticité du message de l’influenceur, qui elle-même est le reflet de la durée du partenariat (avec la marque). @pierreloic

En d’autres termes, si demain je commence à promouvoir TopRank Marketing, tout le monde me croira parce que j’ai parlé de vous les gars pour toujours. Donc, il n’y a rien qui me semble «off» dans ma communication. Mais si je commence à parler d’un sujet différent ou d’une marque différente, cela me semblera inauthentique pour les gens qui pourraient m’écouter. Droite? Donc, je suis tout à fait d’accord avec la conclusion.

En ce qui concerne les logiciels, les logiciels sont utiles de deux manières. La première est la façon dont vous contrôlez les influenceurs, comment vous sélectionnez vos influenceurs avec lesquels travailler. Ce que vous voulez trouver, ce sont des personnes qui seront sur la voie rapide de pouvoir construire cette relation tôt. Ce sont des personnes qui ont approuvé votre marque ou ce que vous représentez en tant qu’entreprise.

Trouver des personnes qui ont déjà une voix crédible dans le même domaine, même si elles n’ont pas mentionné votre marque ou si elles ne sont que des fans que vous ne connaissiez tout simplement pas, se produit assez souvent, de manière surprenante. Cela vous donne une longueur d’avance lorsque vous démarrez ces partenariats. Dans ce processus de sélection, la technologie est très importante car vous pouvez revenir sur leur communication, vous pouvez le faire à grande échelle et trouver les personnes qui correspondent le mieux à vous.

Et puis, le logiciel est également utile dans l’établissement de relations. Donc, vous savez, Traackr agit comme un CRM pour les influenceurs, alors qu’en tant qu’organisation, vous ne connaissez peut-être pas Lee Odden, mais probablement quelqu’un d’autre dans mon entreprise. Il est bon de savoir que nous avons déjà le début d’un partenariat. Cela donne également aux marques l’occasion d’engager un influenceur de manière très régulière. Même si votre département ou votre marketing ne fait rien ce mois-ci, il y a probablement quelqu’un d’autre qui le fait. Le simple fait de pouvoir apporter de la visibilité sur le véritable partenariat entre un influenceur et une marque est très utile.

Pour voir l’interview complète d’Inside Influence avec Pierre-Loïc Assayag, regardez la vidéo ci-dessous:

Si vous souhaitez vous connecter avec Pierre-Loic davantage sur le marketing d’influence B2B, vous pouvez le trouver sur Twitter et LinkedIn.

Prochaine étape sur Inside Influence, nous parlerons à Srijana Angdembey, directrice du marketing des médias sociaux chez Oracle à propos de

Assurez-vous de consulter notre précédent Marketing d’influence B2B à l’intérieur interviews:



[ad_2]