Bien référencer son site avec une optimisation on-page efficace

Optimisation on-page

Après avoir défini une liste de mots clés pertinente vient l’étape de l’optimisation. Elle consiste à rédiger le contenu et paramétrer le site. Dans le référencement on-page, nous nous concentrons donc sur les pages, et non sur l’environnement externe. Le but est d’avoir des mots clés bien représentés et que l’indexation du site par Google soit facilitée. Je poursuis donc dans la volonté de ce blog de préciser les fondamentaux et d’apporter une démarche qui peut servir au plus grand nombre. Je réponds aussi à quelques questions que je reçois au quotidien.

 

Bien référencer son site avec les balises « title » et « description »

Les balises (ou meta) « title » et « description », servent à indiquer à Google des informations sur une page. En effet ces balises font partie des premiers points qui seront analysés, car elle se situe dans le code informatique qui constitue votre site. Seule la balise « title » est visible aux internautes dans l’onglet de navigation de leur navigateur.

La balise « title »

La balise « title » est le titre donnée à une page. L’important ici est d’indiquer les mots clés que vous souhaitez faire ressortir. Il faut trouver un équilibre entre la suite de mots clés et la phrase. Par exemple :

<title>Blog sur le Référencement Naturel. Articles Webmarketing</title>

 

La taille de ce titre doit être de 70 caractères au maximum. Pour mesurer je vous conseille d’utiliser l’outil de prévisualisation du site SEOlius. Vous aurez remarqué que les premières lettres des mots clés sont en majuscule. Cela à l’avantage de faciliter leur visibilité lorsque le titre est affiché dans un onglet.

Concrètement dans le code informatique le title s’écrit entre les balises <head> </head> de votre page. Cet endroit est réservé pour donner des informations à Google et non à vos visiteurs.

La balise meta « description »

La balise meta « description » est affichée dans la page de présentation des résultats de Google. Elle n’a pas d’importance pour le référencement. En revanche il est quand même important d’indiquer des mots clés, car ils seront affichés en gras si l’internaute avait tapé le même mot. Voici un exemple :

meta-description
Affichage de la meta description sur Google

La meta description doit être constituée de phrases complètes. Ce n’est pas une succession de mots clés, mais bien un court texte de présentation d’une page. Ce texte doit être contenir moins de 156 caractères. Je vous conseil l’outil SEOliuspour vous en assurer.

Si vous ne remplissez pas la description, Google prendra un extrait de votre page. Voici le résultat dans le code informatique.

<META name= »description » content= »La description doit faire 156 caractères maximum »>

Faut-il indiquer le nom du site dans la balise title et description ?

Cette question n’a pas lieu d’être pour beaucoup qui considère qu’une balise « title » doit s’écrire sous le format suivant : « Page – Catégorie – Nom du site ». Et bien pas forcément pour le nom du site ! Il n’y a pas de modèles prédéfini. Dans le cas où vous souhaitez développer votre marque, ou votre notoriété, je vous le conseil fortement. En revanche, cela peut vite prendre de la place dans les 70 caractères (surtout si votre nom de site ou votre marque est plutôt long). Ca peut aussi réduire l’impact des autres mots clés.

Ainsi, je vous conseil de ne pas répéter vos mots clés à ces endroits. Par exemple je déconseille « Blog sur le référencement naturel. Blog sur le référencement naturel et Articles webmarketing ». La répétition peut être prise pour du spam par Google. Par ailleurs il doit y avoir un « title » et une « description » unique par page. Pour vous en assurer vous pouvez utiliser les « webmaster tools » > Menu Apparence dans les résultats de recherche > Amélioration HTML.

Bien référencer son site avec les URL

Après le titre et la description de la page, il convient de s’attacher à l’URL. Il est important qu’elle contienne les mots clés de la page. En poursuivant notre exemple, voici ce que nous obtenons :

« http://www.tendances-seo.com/blog-seo-articles-webmarketing.html »

Selon la solution que vous utiliserez pour gérer votre site vous aurez la possibilité de modifier facilement votre URL au moment où vous créez la page. C’est le cas avec wordpress que j’utilise pour le blog des tendances seo.

Une fois que vous aurez défini votre URL, celle-ci doit être définitive. Je vous conseil donc de ne pas la modifier après la mise en ligne. Sinon Google ne va plus trouver l’URL initiale ce qui constituera une erreur 404. Pour lui indiquer que cette URL doit rediriger vers la nouvelle, vous devez utiliser une redirection 301. Cela peut être très simple si vous disposez d’un outil dédié. Dans le cas contraire, faites appel à un spécialiste. Posez la question sur un forum ou encore mieux contactez moi par les commentaires ou par le formulaire.

Dans le cas d’un petit site (5-10 pages), cela est facilement gérable. Cependant pour un site E-commerce ou un blog important ça peut vite devenir très fastidieux.

Bien référencer son site avec les balises Hn

Nous arrivons maintenant dans le corps de votre page. Les balises Hn sont les grands titres. Imaginez la une d’un journal, avec un titre principal, un titre secondaire, un titre de paragraphe, un titre de partie, un titre de sous partie… Nous parlons de Hn car il existe 6 niveaux de titre, du H1 au H6. Généralement on s’arrête au H3 ou au H4.

Une page doit contenir une seule H1. Les mots clés placés ici seront très important pour Google. Voici un exemple avec le cas de cet article :

<h1>Bien référencer son site avec une optimisation on-page efficace</h1>.

La façon dont j’ai écris le titre correspond à l’écriture conventionnelle (le « h » peut être écrit aussi bien en minuscule qu’en majuscule).

Ensuite vient les H2.:

  • <h2>Bien référencer son site avec les balises « title » et « description »</h2>
  • <h2>Bien référencer son site avec les URL</h2>…

Il n’existe pas de nombre précis de H2 par page, mais je vous conseil de ne pas en abuser :

  • Sur une page d’accueil : 4 maximum
  • Dans une page de catégorie d’un site E-commerce : 1 ou 2
  • Dans un article de blog : difficile à dire, ce peut être « proportionnel » à la taille de l’article. 4, 5 ou même 6 si vous écrivez un long article.

Puis les H3. Utile par exemple comme sous titre de partie pour un blog, pour des produits d’une page de catégorie concernant un site E-commerce :

  • <h3>La balise meta « title »</h3>
  • <h3>La balise meta « description »</h3>…

L’autre grande information que je veux vous donner dans cette partie est de réserver ces balises à des mots clés. Car je vois souvent des Hn sur des expressions comme « Contactez-nous » ou « Informations », situé dans les côtés ou le pied de page. Les mots insérés dans ces balises sont importants, c’est pourquoi si vous mettez des mots sans intérêt pour le SEO cela va diluer le poids des mots clés ciblés. Par ailleurs faites attention lorsque du texte est répété sur toute les pages à ce qu’il ne soit pas en balise H, comme par exemple sur ce blog « Suivez-mois », « Catégories » ou « Commentaires récents » (c’est bien le cas sur ce blog, cela fait partie des améliorations que je suis en train d’apporter).

Vous devez vous demander comment faire pour voir qu’elles sont vos titres Hn. Il faut utiliser des outils qui seront présentés dans un prochain article. Je vous conseil d’utiliser l’extension Firefox « Web Developer » que vous pouvez télécharger gratuitement. Sur Firefox, allez dans le menu Outils > Extension Web Developer > Entourer > Titre (H1-H6).

Bien référencer son site avec un texte optimisé

Entre les balises Hn il y aura votre texte. Vous devez le rédiger en indiquant les mots clés ciblés et les variantes. Ici ce joue un enjeu très important. N’abusez pas des répétitions, sinon Google va considérer votre site comme du SPAM. C’est l’objet notamment de sa première grande mise à jour de 2010, Google Panda, qui a permis de pénaliser les sites qui abusaient.

Pour savoir où est la limite, je dis souvent qu’il n’est pas nécessaire de faire des calculs de densité d’un mot précis par rapport à l’ensemble des mots de la page (ce qui est possible). Lisez simplement votre texte, et si des mots sont trop répétés de sorte à ce que la lecture devienne ennuyante, corrigez et affinez votre optimisation. C’est une notion très importante du référencement : pensez d’abord à l’internaute, l’utilisateur.

Les balises <strong>

Encore des balises ! Celles-ci envoient des indications claires à Google lorsque le moteur vient indexer et lire votre page. Les balises <strong> servent à indiquer les mots clés importants. Visuellement le mot clé est mis en gras, mais ce n’est pas le but de cette balise. Pour créer un effet de style de mise en gras, utiliser la balise <b>.

Lorsque vous mettez du gras, veillez à ce que ce soit bien une balise strong inséré de cette façon <strong>mots clés</strong>. Si un texte vous semble important, mais que vous ne souhaitez pas attirer l’attention de Google, faites ceci : <b>mots clés</b>. Cela peut vous arriver pour du texte comme « Contactez-mois » par exemple.

Il n’y a pas que les balises strong pour indiquer que les mots sont importants. Il existe aussi <em>, dont l’effet visuel est de mettre le mot en italique. Pour utiliser simplement l’effet de style, vous devez utiliser la balise <i>.

Bien référencer son site avec les liens

Dans votre texte vous intégrerez certainement des liens vers d’autres pages de votre site. En plus des liens visibles sur toutes les pages, comme le menu ou les liens du footer, je vous conseil de créer des liens vers des pages internes. Globalement, plus une page reçoit de liens, plus elle est importante pour Google, car nous lui disons d’aller la visiter. Google suit tous les liens qu’il trouve sur son passage.

Nous venons d’introduire une notion importante du SEO, le linking interne, ou encore le maillage interne.

D’un point de vue utilisateur et même SEO, il est bon de faire des liens vers des pages de même thématique. Pour une fiche article d’un site E-commerce, pensez à créer un lien vers la catégorie correspondante. Les articles suggérés sont aussi très utiles. Pour un blog faites des liens vers des articles complémentaires. Si une page contient peut de liens, vous aurez moins de chance de la voir bien positionnée.

Je ne parle pas ici de backlinks qui concernent l’optimisation off-page. Je vous invite à lire la page sur l’importance des liens pour en savoir plus. En effet, les liens que d’autres sites vous envoient ont un rôle très important.

Bien référencer son site avec les images

En dernier point viennent les images. Importantes pour rendre votre site agréable, vous pouvez aussi les utiliser pour le référencement naturel. Pour ce faire il faut remplir le texte alternatif, ou balise ALT. Par exemple, la balise ALT de l’image de cet article est « Référencement on-page ».

Voici le résultat dans le code informatique :

<img src= »image-exemple.png » alt=« Référencement on-page » title= »Référencement on-page pour bien référencer son site » />

ALT et TITLE ne sont pas la même chose. Le titre de l’image ne rentre pas en compte dans le SEO. C’est ce qui est affiché au survol de la souris sur l’image. Cependant vous pouvez indiquer des mots clés, car ce « title » est tout de même lu par Google.

Si je conseil de remplir la balise ALT c’est parce que Google utilise cette information pour indexer vos images dans sa catégorie « Images ». En d’autres termes, lorsque vous faites une recherche d’images, c’est la balise ALT qui leur permet d’apparaître. De plus Google affiche parfois des images dans la page principale des résultats.

Vous savez maintenant comment optimiser les pages de votre site pour le référencement naturel. C’est du travail mais c’est indispensable pour être bien visible sur Google. Votre page doit être cohérente, c’est-à-dire que les mots clés doivent apparaitre au sein de ce que j’appelle Le trio « META – URL – CONTENU ».

Bien référencer son site avec une optimisation on-page efficace
5 - 100% - 2 votes

RelatedPost

5 thoughts on “Bien référencer son site avec une optimisation on-page efficace
  1. Merci pour tous ces conseils. Je suis en train de faire une migration de site, et c’est une vraie usine à gaz à gérer tous ces critères en même temps, surtout les redirections 301 des anciennes pages vers les nouvelles… !

    Merci pour tous vos articles qui me sont d’une grande aide !

  2. Bonjour Nicolas,

    Je pense qu’il est important de s’informer sur l’indexation sémantique latente pour le référencement on-page en 2014. C’est la petite nouveauté qui révolutionne la perception du référencement on-page. Merci pour ce bel article en tous cas

    Amicalement
    Supref

  3. Bonjour,
    Merci pour cet article. cela nous rappelle qu’il reste quand même ces bonnes bases du référencement, malgré les mises à jours Panda et Penguin de Google.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.