Réseaux sociaux : entendre parler de soi sur le web sans référencement

Faire parler de soit sans faire du référencement avec les réseaux sociauxLa référencement change considérablement depuis 2010. Le référenceur se retrouve face à une nouvelle tendance qui a bouleversé sa façon de travailler : la montée en puissance des réseaux sociaux. Selon moi, ce phénomène rend la visibilité d’un site dépendante de moins en moins du site en question, mais plus de son environnement externe. Les réseaux sociaux expriment la popularité d’un site et donne des indications sur son activité. Dans ce contexte l’enjeu est d’obtenir les mêmes résultats qu’auparavant (augmenter ses visites, ses ventes…), cependant avec une marge de manœuvre bien différente. Cet article à pour but de vous apprendre comment rendre votre site visible en utilisant des moyens originaux.

Mettre en place un référencement social par étape

Globalement, les premiers conseils que vous trouverez pour bien référencer votre site sont d’identifier les bons mots clés, puis de les placer dans les titres et les paragraphes bien structurés de vos pages. Ensuite, il faudra passer aux réseaux sociaux, en essayant d’augmenter votre nombre de fans et de faire parler de vous. Pour ma part je vous conseil de vous concentrer sur la deuxième étape. Ainsi de penser directement à un référencement social plutôt que traditionnel.

Le référencement social signifie parler et faire parler de votre site dans les réseaux sociaux, en particulier sur Twitter et Google +. Cet objectif doit être accompagner d’une démarche de réflexion préalable, qui vous le verrez vous aidera à être plus performant par la suite.

Facebook est délibérément écarté, car ces deux autres sont beaucoup plus propice à notre objectif de faire parler de soi. Pour revenir sur ce choix de réseaux et défendre Facebook, n’hésitez pas à utiliser les commentaires et nous faire part d’autres points de vue.

1ère étape : définissez votre positionnement

Le positionnement est la façon dont vous voulez être perçue par vos visiteurs. Par exemple, « le/la spécialiste » d’un domaine, le site « conseils et bons plans », le site « simple et pas cher », le blog du voyageur « qui se limite pas qu’aux sentiers battus »… C’est l’image qui transmet vos valeurs et le fameux plus de votre site.

2e étape : définissez vos cibles

Par définition le web est grand public, ce qui vous donne accès à tous les panels que vous souhaitez. Le but est d’être visible auprès des personnes que vous êtes susceptible d’intéresser. Par exemple, il est peut être non pertinent de cibler des spécialistes d’un domaine pointue pour promouvoir son site Ecommerce pas cher. L’exemple est intentionnellement marqué, afin de démontrer l’intérêt de ma pensée. On peut facilement croire que dans tous les cas des produits pas chers sont susceptibles d’intéresser tout le monde, mais n’oubliez pas que dans cet exemples nos spécialistes seront vous trouver sur les réseaux sociaux. De même, en observant le comportement des internautes on s’aperçoit qu’ils restent généralement proche des domaines qui les intéressent.

3e étape : définissez votre comportement

Cela vous permettra d’être cohérent, et de ne pas brouillez votre positionnement. Un comportement peut être d’informer, de faire aimer, d’échanger, de rester dans la position de veilleur… Les comportements peuvent évoluer, et peuvent aussi être combinés.

4e étape : définissez vos objectifs

Gardons en tête notre objectif stratégique principal de parler et de faire parler de soi. Cependant cette étape doit définir la raison pour laquelle vous voulez gagner en notoriété et en image. C’est essentiel, car le manque de résultats sur les médias sociaux est souvent dû à un manque d’objectif opérationnel poursuivi. Être sur Twitter parce qu’on sont concurrent y est, sans objectifs, n’est pas forcément la bonne stratégie. Avoir un objectif opérationnel vous permettra d’être plus actif et d’arriver à faire parler de vous : être reconnu, être connu, être critique, augmenter les ventes de sont site, augmenter son trafic…

Adoptez le bon comportement

Une fois ces étapes définies, vous aurez une démarche, une logique qui sera ressenti par vos visiteurs. Cela doit vous aider à définir le bon cap et de vous assurer d’en suivre les bonnes directions.

Il faut maintenant passer à l’action sur les réseaux sociaux. Voici les possibilités :

Soyez structurés comme sur votre site :

C’est à dire remplir les descriptions de vos comptes, donner des informations générales sur ce que vous faites dans votre profil, mettre les liens de vos sites… Un profil non rempli et structuré peut mener à se poser des questions sur la raison de votre présence.

Écrire des messages originaux :

Écrire sur vos activités personnelles, vos sentiments, la vie interne de votre entreprise n’intéressera pas forcément votre prochaine audience. Ce qu’ils voudront, c’est connaître vos articles, des infos complémentaires, obtenir les réponses qu’ils n’ont pas trouvé sur votre site…

Utiliser les mots # :

Ils ont pour but de regrouper l’ensemble des messages comportant le mot #. Voici une méthode efficace pour être visible auprès d’un cible déterminé.

Répondez aux commentaires :

On hésite parfois, mais répondre à une suite de commentaires sur des sujets qui nous appartiennent pas est très bénéfiques. En effet vous serez identifié et votre contribution pourra intéresser d’autres personnes.

Je ne fais que d’écrire les possibilités communes sur les réseaux sociaux. Car en effet il n’existe pas de techniques miracles, d’optimisations de code, de moyens techniques quelconque d’augmenter votre visibilité : seul votre créativité et votre comportement seront les raisons de votre succès.

En conclusion, attirez l’attention et l’intérêt

Notre objectif de notoriété et d’image sera atteint au cours de l’évolution de votre activité sociale. C’est en partageant votre contenu et celui des autres que vous pourrez augmenter votre visibilité. Une fois partagé, c’est dans l’interaction avec les autres que vous vous différencierez.

L’activité sociale jouera directement sur votre position dans les résultats de Google. D’une part parce que c’est aujourd’hui un des critères le plus importants, et d’autre part par car vous obtiendrez ainsi des back links. En effet, les membres aiment partager ce qui mérite de l’être sur les réseaux sociaux. Et la grande force d’un contenu partagé c’est qu’il peut de nouveau l’être à l’infini par une succession de personnes différentes.

L’idée est de défendre une bonne utilisation des réseaux sociaux, basée sur l’engagement et le partage, ce qui sera bénéfique au référencement et au positionnement. Plutôt que de se concentrer sur des éléments traditionnels techniques, ou l’obtention de liens quasi-automatiques comme les annuaires ou communiqués de presse. Bien sûr, l’optimisation technique ne doit pas être négligée et garde son importance. Mais n’y passez pas trop de temps. Concentrez-vous plutôt sur les 4 étapes d’un référencement social, trouvez un axe de différenciation et parlez de vous. Sur les médias sociaux, acceptez d’abord de partager, puis de recevoir ensuite. « Parler des autres » (partagez et commentez des post), et ensuite les autres parleront de vous.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 10.0/10 (1 vote cast)
Réseaux sociaux : entendre parler de soi sur le web sans référencement, 10.0 out of 10 based on 1 rating

Á propos de l'auteur

Créateur du blog Tendances SEO, fondateur de la communauté Google + Blogueur du web, référenceur SEO / Adwords chez Oxatis. J'ai découvert le web marketing en 2009 au sein d'un groupe de média, avant de réaliser plusieurs expériences en Europe et aux États-Unis. Je partage aujourd'hui mes connaissances et mes réflexions afin de fournir des conseils en référencement.